Valeur ajoutée lors d’un processus de vente

Le point de départ

La mission n’était pas simple car nous sommes alors en octobre 2008 quand le mandat est signé et la crise bat son plein. Le but du vendeur, Mansford Holdings PLC, était d’obtenir une vente à 5% de rendement net pour un NOI d’environ CHF 9‘000‘000.-.

La solution

Le premier travail consista à définir le profil type de l’acquéreur afin de réduire le champ de nos recherches au strict minimum, nous avons proposé au propriétaire une opération « off market » afin d’éviter tout battage médiatique. Il nous fallait un acheteur très liquide, car l’environnement bancaire était trop dégradé pour qu’un investisseur en dépende, et jouissant d’une surface financière très importante.

Nous décidions alors de nous concentrer sur 4 caisses de pensions suisses achetant à 100% en fonds propres. La difficulté résidait dans la localisation, car bien qu’idéalement situé à une sortie de l’autoroute Bern-Genève sur les bords du lac Léman, le complexe était loin des grandes agglomérations et de leurs adresses premium, vers  lesquelles s’était tourné le marché en quête de sécurité.

Le site avait de solides arguments tels que la qualité de construction très haut de gamme et une occupation de 100% avec des locataires AAA ayant signé des baux à long terme de 10 ans.

Le résultat

Après plusieurs mois de négociations intenses avec la caisse de pension Swisscanto, le contrat de vente était signé durant le 1er trimestre 2009 pour une somme de 180 Millions de CHF, soit 5.15 % NET, cette transaction sera l’une des plus importante de Suisse en 2009.

La valeur ajoutée

Notre mandant était détenteur d’une promesse d’acquisition et afin d’optimiser la transaction, nous lui avons proposé de céder cette promesse sans acheter le bien, l’efficience fiscale fût donc très importante. À noter que le site est en cours d’agrandissement et que nous travaillons à présent avec le développeur initial du projet, à qui notre mandant avait fait la promesse d’acquisition.

TOP